Journée ignatienne du 21 novembre

"C'est par un regard que tout (re)commence"
Chères amies, chers amis,

Le samedi 21 novembre, la Famille ignatienne de Belgique francophone et du Luxembourg organisera sa journée de rencontre annuelle. Le but ? Approfondir notre identité commune, vivre la joie de la rencontre et nous émerveiller de la diversité de nos engagements.

Cette année, à la suite d'Ignace de Loyola, nous serons invités à oser un nouveau regard sur le monde. Comment Dieu contemple-t-il sa création ? Et nous-mêmes, que voyons-nous ? Quels sont les défis de l'aujourd'hui ? Comment les « ignatiens » s'engagent-ils au cœur et aux frontières de la société ? Voilà autant de questions que nous prendrons le temps de creuser.

N'hésitez pas : inscrivez-vous ! Et invitez vos proches. La journée s'adresse à tous ceux qui ont envie de creuser la spiritualité ignatienne. Nous espérons être nombreux...

Quand ? Samedi 21 novembre, de 9h à 17h30 Où ? Collège Notre-Dame de la Paix (Place Notre-Dame de la Paix, 5, 5101 Erpent) Inscription : compléter le formulaire en ligne avant le 15 novembre Infos : www.famille-ignatienne.be - e-mail - 0472 67 66 11 (Vincent Delcorps) PAF : chacun est invité à apporter un plat qui sera partagé. Le jour-même, une PAF libre sera également proposée pour couvrir les frais de la journée.

En espérant bientôt vous revoir, nous vous souhaitons un très bel été.

Fraternellement, Claire, Etienne, Fiona, Franck, François, Françoise, Marie et Vincent. Invitation à télécharger saint-ignace-lunettes_small

Une pensée sur “Journée ignatienne du 21 novembre”

  1. Petit conte…

    Il était une fois un vieil homme assis à l’entrée d’une ville du Moyen-Orient.
    Un jeune homme s’approcha et lui dit : 

    – Je ne suis jamais venu ici ; comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?
    Le vieil homme lui répondit par une question:

    – Comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ?
    – Égoïstes et méchants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’étais bien content de partir, dit le jeune homme. 
 Le vieillard répondit :
    – Tu trouveras les mêmes gens ici. 


    Un peu plus tard, un autre jeune homme s’approcha et lui posa exactement la même question. 

    – Je viens d’arriver dans la région ; comment sont les gens qui vivent dans cette ville ? Le vieil homme répondit de même :
    – Dis-moi, mon garçon, comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ?
    – Ils étaient bons et accueillants, honnêtes ; j’y avais de bons amis ; j’ai eu beaucoup de mal à la quitter, répondit le jeune homme. 

    – Tu trouveras les mêmes ici, répondit le vieil homme.
    Un marchand qui faisait boire ses chameaux non loin de là avait entendu les deux conversations. Dès que le deuxième jeune homme se fut éloigné, il s’adressa au vieillard sur un ton de reproche :
    – Comment peux-tu donner deux réponses complètement différentes à la même question posée par deux personnes? 


    – Celui qui ouvre son cœur change aussi son regard sur les autres, répondit le vieillard. Chacun porte son univers dans son cœur.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *